Aller au contenu principal

La R&D chez Vetoquinol implique plus de 150 employés dans le monde entier, de la division scientifique, à la division Recherche médicale, en passant par la division Gestion de projet mondiale. Chaque projet Vetoquinol est construit en étroite collaboration par la constitution d'équipes pluridisciplinaires et de nombreux départements, car nous savons que travailler ensemble est la meilleure façon de faire émerger de nouvelles innovations.

Les chercheurs en charge de la R&D chez Vetoquinol explorent les voies qui mènent du principe actif à l’animal. Tout un travail de créativité est nécessaire pour rendre les traitements les plus efficaces et les plus facilement administrables possible, autrement dit, utiles et utilisables. 

La recherche pharmaceutique, un processus long et complexeR&D Vetoquinol

La R&D chez Vetoquinol demande du temps. En moyenne, le développement d’un nouveau médicament vétérinaire prend entre 5 et 10 ans, et implique la participation d’une équipe multidisciplinaire ainsi qu’un investissement important pouvant aller de 3 à 15 millions d’euros. Dans le processus de recherche de médicaments vétérinaires, la galénique est un élément clé. Cela signifie que nous inventons uniquement des formules pharmaceutiques faciles d’utilisation pour les vétérinaires, les éleveurs et les propriétaires d’animaux de compagnie.

En recherchant toujours le meilleur dosage, le meilleur moment, le meilleur endroit pour administrer le médicament, la R&D chez Vetoquinol agit à la fois pour la sécurité de l’animal et de son propriétaire, mais aussi pour la rentabilité de l’éleveur qui remettra rapidement ses bêtes en production sans risque pour le consommateur. 

Quelques exemples où la galénique fait la différence :
- Des comprimés appétants, pris spontanément par les chiens et les chats.
- Des formules injectables longue action à administration unique, pratiques pour l’injection d’anti-infectieux à un troupeau.
- Un traitement pour chien sous forme liquide, en dose quotidienne, administrable facilement et avec précision par les propriétaires.
 

L’autorisation de mise sur le marché, objectif ultime de la R&D chez Vetoquinol

Pour commercialiser un médicament humain ou vétérinaire, il est nécessaire d’obtenir une autorisation de mise sur le marché (AMM). Délivrée sur la base d’un dossier très complet, l’AMM prouve que le produit répond aux exigences des autorités de santé en matière de qualité, d’innocuité et d’efficacité. Une fois le produit commercialisé, Vetoquinol continue de surveiller l’innocuité et l’efficacité de ses médicaments. Des équipes sont même dédiées à la pharmacovigilance et à l’épidémiosurveillance.

 

Les principales phases du développement d’un médicament vétérinaire

 

LES PRINCIPALES ÉTAPES DU DÉVELOPPEMENT D’UN MÉDICAMENT VÉTÉRINAIRE